Coup dur pour Hyundai qui doit rappeler 82 000 véhicules à cause d’un risque d’incendie des batteries. Hyundai n’aurait pas suivi les préconisations de LG Energy Solution pour configurer le système de gestion des batteries. L’opération pourrait coûter jusqu’à 750 millions d’euros au constructeur.

Le Kona constitue le gros des rappels avec 76 000 véhicules concernés. Depuis l’été dernier, une quinzaine de véhicules aurait déjà pris feu, dont 11 en Corée du Sud et d’autres au Canada ou encore en Autriche.

1
0
0 comments